La’Z’gonde double la mise

FC Bôle II – FC Bevaix I 3-1 (2-0)

Vendredi 28 août 2015 à 20h30 – Terrain de Champ-Rond

En match avancé de la 2e journée de championnat, les hommes de David Anker recevait Bevaix I qui – selon les rumeurs d’avant-saison – se serait passablement renforcé. Les locaux ne s’attendaient donc pas à un match facile et ils ont été servis !

Néanmoins, cela a commencé sur les chapeaux de roue pour les bôlois puisqu’après pas moins de 25 secondes de jeu (!!!), Bongiovanni, très excentré, lobbait le gardien adverse d’un centre-tir. 1-0.

On s’attendait à une réaction immédiate des bevaisans, mais en ce début de partie, c’est Bôle qui dominait les débats. A contrario, les visiteurs se montraient dangereux uniquement en contre-attaque grâce à la rapidité de leurs ailiers. Toutefois, le dernier geste laissait à désirer pour la plus grande joie des supporters locaux venus en nombre en cette soirée agréable.

A la 20e, toujours à limite du hors-jeu, Dias pouvait partir affronter seul le gardien bevaisan, mais il était trop altruiste en faisant une passe en retrait trop peu appuyée à Herrmann venu l’épauler. Dommage pour un joueur qui a mis 5 buts dont 4 dans cette position le week-end dernier. Dans la foulée, Belgrano bénéficiait également d’une grosse occasion, mais tardait trop à armer sa frappe.

A partir de là, les débats se sont un peu plus équilibrés et les visiteurs ont ainsi pu bénéficier de plusieurs coups-francs et corners. Prévenus par leur coach de la dangerosité de leurs coups de pieds arrêtés, notamment tirés au 2e poteau, les verts et blancs n’étaient pas sereins et Ducommun était même sauvé par son poteau à la demi-heure.

Quelques minutes avant le thé, suite à un beau mouvement collectif parti de la gauche, Bongiovanni pouvait doubler la mise. Centre d’Herrmann, déviation de Vuilleumier, passe en retrait de C. Gyger et frappe du buteur. Le foot est simple et c’est 2-0 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, ce fût un autre match qui a débuté. Remontés à bloc, les visiteurs sont revenus sur le terrain avec l’objectif de mettre la défense bôloise sous pression. Fort heureusement pour Bôle, Hermann (sut tous les bons coups) pouvait tripler la mise pour les siens à la 48e. 3-0 et ce but était très important.

Malheureusement, cela n’a pas atteint le moral de Bevaix qui partait à l’assaut des buts de Ducommun avec notamment un 3e attaquant. A l’heure de jeu, le demi-extérieur s’amusait avec le côté droit bôlois dans les 16m et pouvait tenter une frappe. Le renvoi de la défense bôloise n’étant pas assez sec, le ballon atterrissait à l’orée de la surface de réparation dans les pieds d’un bevaisan. Sa frappe sèche était déviée par une main involontaire de Gonthier. Bien que l’attaquant bevaisan avait crucifié Ducommun des 5m, l’arbitre avait déjà sifflé penalty. Dion ne se faisait pas prier et transformait son essai d’un contre-pied parfait. 3-1 et il reste 30min de jeu.

Peu à peu délaissée par son milieu de terrain, la défense bôloise allait vivre une fin de match difficile où la moindre erreur se paierait cash. Et contrairement, au début du match, c’est Bôle qui allait être dangereux uniquement en contre-attaque. Par 2x, Dias partait seul en direction du but adverse, mais n’arrivait pas à concrétiser ses occasions. Ce n’était décidément pas sa soirée, mais il faut reconnaître la rapidité du défenseur central de Bevaix.

Quelques minutes plus tard, le match aurait pu basculer, Sousa touchait le cuir de la main dans ses 16m. Fort heureusement, la scène était cachée de la vue de l’arbitre par une horde de joueurs. Puis ils ont bénéficié de plusieurs corners, encore plus dangereux qu’en première mi-temps, mais Ducommun et ses joueurs étaient attentifs sur les renvois.

Dans la foulée, c’est D. Gyger, fraîchement entré, qui bénéficiait d’une grosse occasion, bien qu’il poussait trop son ballon en direction du gardien, il réussissait à « frapper », mais trop molle sa tentative était sauvée sur la ligne.

Bien que n’ayant rien lâché jusqu’au bout, Bevaix ne réussira pas à marquer le 2e ce qui aurait fait trembler tout Champ-Rond pour les dernières minutes.

Grâce à cette victoire acquise de haute lutte face à une équipe qui, même avec deux matchs et zéro point, sera dans le haut du tableau, la Z’gonde a emmagasiné le plein de confiance avant de se rendre jeudi soir à 20h15 à Marin pour un match qui s’annonce déjà comme l’un des chocs de cette saison.

En tout cas, la Z’gonde a offert un beau cadeau d’anniversaire à Nini, leur cantinière préférée :-)

LG

Publié dans 2ème équipe

Laisser un commentaire

Partagez sur Facebook

Abonnez-vous aux news par e-mail

Entrez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification lors de chaque news.