La victoire, et c’est l’essentiel !

FC Bôle II – FC Peseux-Comète I 3-1 (2-0)

Vendredi 11 septembre 2015 à 20h15 – Terrain de Champ-Rond, Bôle

Ce 4e match de championnat coïncidait avec une 3e match en 9 jours pour les protégés de David Anker. Qui plus est avec un match de Coupe neuchâteloise qui est allé aux prolongations mardi.

Malgré quelques changements dans la composition par rapport à la bonne performance du dernier match, on sentait que les jambes bôloises étaient quelques peu lourdes.

Le début de la 1ère mi-temps ne fût pas à l’avantage des locaux. Pas présents au marquage, trop de ballons portés, non-respect des postes, voici un éventail des approximations qui ont empêché Bôle de dominer un adversaire plus que largement à sa portée. Néanmoins, dans la cage bôloise, le jeune Martos n’a pas eu à faire des prouesses pour garder ses coéquipiers dans le match.

Il a fallu attendre la 35e minute et un coup-franc à l’orée des 16m pour voir l’ouverture du score. Le tir de Bongiovanni ne pouvait être que dévié par le gardien adverse. 1-0. Pas mérité, mais pas volé non plus.

Puis, dans la foulée, l’avant-garde locale bénéficiait d’un corner qui revenait dans les pieds de Righetti. Ce dernier arma une frappe sèche de 25m. Sur la trajectoire et dans les 5m, Rocamora – dos au but – prenait le gardien à contrepied. 2-0 !

Même s’il y a eu un net mieux dans le dernier quart d’heure, ce score à la mi-temps est très généreux pour Bôle, mais les subièreux ne se sont pas procurés une seule réelle occasion de but.

Positionnés en 3-5-2 en première mi-temps, l’équipe de David Anker est repassée dans un traditionel 4-4-2 au retour des vestiaires. Résolument motivés à jouer rapidement au sol et de manière offensive, Bôle s’est créé plusieurs occasions durant les 10 premières minutes sans malheureusement réussir à les concrétiser. La dernière passe faisant souvent défaut. De plus, plusieurs situations litigieuses en matière de hors-jeu ont été sifflées. Avantage défense !

Néanmoins, à l’heure de jeu, une faute rapidement jouée à mi-terrain par Buschini permettait à Bongiovanni d’aller affronter le portier adverse et de remporter son face-à-face. 3-0. Mais on l’a constaté face à Bevaix il y a deux semaines, ce résultat est tout sauf une garantie.

Bien évidemment, dès cet instant, Peseux-Comète est officiellement venu mettre la pression à 3 attaquants sur la défense bôloise. Malgré quelques largesses défensives à mi-terrain, les visiteurs – trop brouillons – n’en profitaient pas. Jusqu’à la 70e où un attaquant subièreux profitait d’une mésentente entre Martos et un défenseur bôlois. Malgré son retour, Buschini ne pouvait pas empêcher le cuir de finir sa faible course au fond des filets. 3-1.

Avec la sortie des 3 attaquants bôlois, les locaux ont eu passablement de peine à se créer des occasions malgré la fébrilité de la défense adverse. La faute également à des adversaires résolument offensifs pour tenter de réduire le score. A la 85e, un joueur de Peseux-Comète était même exclu de manière direct pour avoir insulté l’arbitre (pas très intelligent au vu du comportement de l’homme en noir depuis le début du match).

3-1, on en restera là, score final ! Si l’essentiel, soit la victoire, est acquise. Il faudra jouer tout autrement vendredi prochain face à Fleurier (20h15 au Vallon). La fatigue accumulée durant cette semaine à quatre rendez-vous n’excuse pas tout.

LG

Publié dans 2ème équipe

Laisser un commentaire

Partagez sur Facebook

Abonnez-vous aux news par e-mail

Entrez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification lors de chaque news.